Image
William Branham

 Soif (Septembre/19-1965)

66- Il y a aussi une soif de succès. Tant de gens aujourd’hui, que d’études nous faisons à cause de cette soif-là! Nous venons de constater, c’est la rentrée, à l’université. Et nous allons là, et les gens dépensent des milliers de dollars pour envoyer leurs enfants à l’école, et—et dans les universités et les collèges, et tout, pour y recevoir une instruction, “pour réussir”, comme ils disent, “dans la vie”. Mais, bon, je n’ai rien contre ça, là, il n’y a pas de mal à ça. Mais, à mon avis, vous aurez beau faire toutes les études du monde, vous n’aurez toujours pas trouvé la vraie réussite. C’est exact. En effet, ça ne fera que vous faciliter un peu les choses ici, temporairement. Et il y a… Mais, quand vous mourez, vous laissez tout ça derrière vous, avec tout ce système économique que nous avons.

Image

98- Il y a une autre nature, quelque chose de naturel, une soif simplement naturelle, c’est cette soif de l’âme. Vous direz : “Frère Branham, cette soif de l’âme, est-ce quelque chose de naturel?” Oui, c’est quelque chose de naturel, dans l’âme, d’avoir soif. Et c’est, en effet, Dieu vous a fait ainsi, pour que vous ayez soif de Lui. Il veut que vous ayez soif de Lui. Alors, Dieu vous a fait comme ça. Il n’était pas obligé de vous faire comme ça, mais c’est ce qu’Il a fait. Et s’Il ne vous avait pas fait comme ça, de façon que vous ayez soif, vous auriez une excuse au Tribunal du Jugement, dire : “Je—je—je n’ai jamais eu soif de Dieu.” Mais, vous n’avez aucune excuse, cette soif est en vous. Vous allez la passer sur quelque chose; vous allez peut-être la passer sur votre épouse, vous allez peut-être la passer sur votre voiture, vous allez peut-être la passer sur autre chose, vous irez peut-être à l’église pour essayer de la satisfaire. Je n’ai rien contre le fait d’aller à l’église, mais la satisfaction n’est pas là. C’est de trouver Dieu, le Dieu vivant, le Dieu du Ciel, à l’intérieur de votre âme, pour satisfaire ce désir profond et cette soif, ce après quoi vous soupirez.99-Or, en effet, Il vous a fait de façon que vous ayez soif de Lui, d’être en communion avec Lui. Or, il existe une soif authentique de communion. Bon, nous aimons nous rencontrer. C’est ce que nous faisons ce soir. Nous nous rencontrons ici ce soir, parce que nous aimons être en communion les uns avec les autres. Pourquoi le faisons-nous? Parce qu’il y a quelque chose en nous, qui fait que nous voulons nous rencontrer. C’est simplement naturel. Et, maintenant, nous avons un point commun qui nous motive à nous rencontrer ici, c’est que nous avons tous soif de Dieu. Voyez? Et alors, nous nous rencontrons ici régulièrement, à cause de ce point commun, pour être en communion. Dans cette église, ce soir, il se pourrait qu’il y ait bien des opinions dénominationnelles différentes, et tout; mais, comme nous avons cette soif, nous pouvons nous rencontrer avec un point commun entre nous, ce point-ci : nous avons tous soif. Certains peuvent croire qu’il faut être aspergé, l’autre qu’il faut être baptisé, l’un qu’il faut verser de l’eau, ou quoi encore; mais pour ce qui est de la soif de Dieu, nous—nous venons avec un point commun entre nous. Et Dieu nous a faits de telle sorte que nous ayons ça, que nous ayons soif de Lui et d’être en communion avec Lui. Je ne connais rien…

Image

98- Il y a une autre nature, quelque chose de naturel, une soif simplement naturelle, c’est cette soif de l’âme. Vous direz : “Frère Branham, cette soif de l’âme, est-ce quelque chose de naturel?” Oui, c’est quelque chose de naturel, dans l’âme, d’avoir soif. Et c’est, en effet, Dieu vous a fait ainsi, pour que vous ayez soif de Lui. Il veut que vous ayez soif de Lui. Alors, Dieu vous a fait comme ça. Il n’était pas obligé de vous faire comme ça, mais c’est ce qu’Il a fait. Et s’Il ne vous avait pas fait comme ça, de façon que vous ayez soif, vous auriez une excuse au Tribunal du Jugement, dire : “Je—je—je n’ai jamais eu soif de Dieu.” Mais, vous n’avez aucune excuse, cette soif est en vous. Vous allez la passer sur quelque chose; vous allez peut-être la passer sur votre épouse, vous allez peut-être la passer sur votre voiture, vous allez peut-être la passer sur autre chose, vous irez peut-être à l’église pour essayer de la satisfaire. Je n’ai rien contre le fait d’aller à l’église, mais la satisfaction n’est pas là. C’est de trouver Dieu, le Dieu vivant, le Dieu du Ciel, à l’intérieur de votre âme, pour satisfaire ce désir profond et cette soif, ce après quoi vous soupirez.99-Or, en effet, Il vous a fait de façon que vous ayez soif de Lui, d’être en communion avec Lui. Or, il existe une soif authentique de communion. Bon, nous aimons nous rencontrer. C’est ce que nous faisons ce soir. Nous nous rencontrons ici ce soir, parce que nous aimons être en communion les uns avec les autres. Pourquoi le faisons-nous? Parce qu’il y a quelque chose en nous, qui fait que nous voulons nous rencontrer. C’est simplement naturel. Et, maintenant, nous avons un point commun qui nous motive à nous rencontrer ici, c’est que nous avons tous soif de Dieu. Voyez? Et alors, nous nous rencontrons ici régulièrement, à cause de ce point commun, pour être en communion. Dans cette église, ce soir, il se pourrait qu’il y ait bien des opinions dénominationnelles différentes, et tout; mais, comme nous avons cette soif, nous pouvons nous rencontrer avec un point commun entre nous, ce point-ci : nous avons tous soif. Certains peuvent croire qu’il faut être aspergé, l’autre qu’il faut être baptisé, l’un qu’il faut verser de l’eau, ou quoi encore; mais pour ce qui est de la soif de Dieu, nous—nous venons avec un point commun entre nous. Et Dieu nous a faits de telle sorte que nous ayons ça, que nous ayons soif de Lui et d’être en communion avec Lui. Je ne connais rien…

Image

148-Les ruisseaux que Dieu vous a envoyés pour vous satisfaire, dans le naturel, Satan les a tous pollués. Il a injecté de la drogue, du poison, dans tous ceux où il a pu s’infiltrer. C’est exact. Il s’est emparé de ce grand ruisseau : l’église.149-Ça, c’était le moyen que Dieu avait choisi. Jésus a dit : “Sur cette Pierre Je bâtirai Mon Église, et les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre Elle.”150-Or, il y a différents points de vue là-dessus. Les romains, les catholiques, ils disent “qu’Il L’a bâtie sur Pierre”. Voyez-vous, si c’est le cas, Pierre a rétrogradé, quelques jours plus tard. Alors, Elle n’a pas été, Elle n’a certainement pas été bâtie sur Pierre, Petra, la petite pierre. Les protestants, eux, ils disent “qu’Il L’a bâtie sur Lui-même, Jésus-Christ”. Ce n’est pas pour être différent, mais je ne suis pas d’accord avec eux. Il ne L’a bâtie, ni sur l’un, ni sur l’autre.151-Il L’a bâtie sur la révélation de Qui Il était. Il a dit : “Tu es heureux, Simon, fils de Jonas, ce ne sont pas la chair et le sang qui t’ont révélé ceci, mais c’est Mon Père qui est dans les Cieux qui te l’a révélé.” Ce n’est pas par la connaissance! Tu ne L’as pas appris dans des livres. Tu ne L’as pas appris en adhérant à une église. Tu ne L’as pas appris en poussant des cris. Tu… Mais c’est le Saint-Esprit Lui-même qui t’a présenté la Personne de Jésus-Christ, alors “sur cette Pierre Je bâtirai Mon Église, et les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre Elle”. Cette soif sainte a été satisfaite dans la Personne de Jésus-Christ. Voilà. C’est ce que nous voulons chercher, satisfaire cette soif par Cela. Bien, nous voyons que nous devons…152-La connaissance? Oh! la la! La connaissance est une chose formidable, nous nous en remplissons, et aujourd’hui nous en sommes remplis. Mais, vous voyez, la connaissance… comme je le disais l’autre jour, je parlais de ce sujet, de la connaissance. Il y avait un homme dehors, il parlait à un de mes amis qui était là; il disait : “Si un homme ne croit pas à l’instruction, pourquoi est-ce qu’il lit la Bible?”Ils…153- Je me suis dit : “Eh bien, s’ils n’ont pas saisi ce que le Seigneur Jésus a dit, comment vont-ils saisir une andouille comme moi, ce que moi, je dis?” Ils ne L’ont même pas compris, Lui qui parlait si clairement.

Image

159-Paul, c’était un homme intelligent. Mais quand il est venu à Christ et qu’il a reçu le Saint-Esprit, alors il est allé chez les Corinthiens, et il a dit : “Je ne suis jamais venu chez vous avec les discours persuasifs de la sagesse humaine”, et pourtant, il aurait pu le faire. Il a dit : “Je suis venu chez vous avec la puissance et les manifestations du Saint-Esprit, afin que votre foi soit en Dieu, et non dans la sagesse d’un homme.”
160-Or, parfois, en établissant les programmes de l’église, ils demandent aussi de leur—leur pasteur… Quand l’église se prépare à élire le pasteur, ils disent : “Bon, eh bien, ce pasteur-ci, il a deux diplômes universitaires. Il a quatre ans de psychologie. Il a étudié ceci, cela et autre chose.” Et ils vont élire ce genre d’homme là (pourquoi?), au lieu d’un pasteur qui croit que la Parole de Dieu est inspirée et qu’Elle est Dieu, et qui prêchera la Parole sans se préoccuper de ce que les gens En pensent.
161-Dieu a dit à Ézéchiel, vous savez, Il a dit : “Prêche-Le, qu’ils Y croient ou non, prêche-Le quand même.” Voyez? Exact. Qu’ils L’acceptent ou non, ce n’est pas ça qui compte. Ils n’ont pas accepté Jésus. Ça ne L’a pas arrêté, Il a continué à prêcher quand même. Voyez?162- Au lieu d’un vrai pasteur, qui prêchera vraiment la Parole et qui croira en Dieu, ils—ils—ils cherchent à implanter le—l’intellect, l’homme qui a la meilleure instruction, l’homme qui pourra se tenir derrière la chaire sans prendre plus d’une quinzaine de minutes, pour que les gens puissent rentrer bien vite à la maison et aller quelque… faire autre chose, et que Ricky puisse partir avec son bolide, et qu’eux puissent aller à leurs soirées où on danse le twist, et tout. Et c’est, oh, c’est—c’est simplement, ce n’est—ce n’est rien d’autre que de la pollution par l’instruction, c’est hybride. C’est exact. Voilà exactement ce que c’est. C’est exact. Mais qu’est-ce qu’il y a? Ça satisfait le goût qu’ils ont, voyez-vous, ça satisfait le goût d’un membre d’église mondain.Ça ne satisfait pas le goût d’un saint. Lui, il va opter pour la Parole, chaque fois!163- Mais ils disent : “Oh, eh bien, ces gens, bon, ils sont un peu détraqués. Voyez-vous, vraiment ils ne—ils ne saisissent pas. Ils—ils essaient de vivre dans une époque révolue.”164- N’est-ce pas étrange? Je viens ici, dans l’Ouest, et je trouve tout le monde qui essaie de vivre dans une époque révolue, ils veulent toujours avoir les jours des cow-boys de l’ancien temps. Et je vais dans le Kentucky, là, les jours des montagnards de l’ancien temps, ils veulent copier ça, ils ont des émissions là-dessus. Mais pour ce qui est de la Religion de l’ancien temps, Ça, ils n’En veulent pas.165- L’ancien temps? Je suis venu ici au moment où il y avait un rodéo, j’y ai vu une femme corpulente, là, avec du truc vert sous les yeux, les cheveux coupés courts, une cigarette au bec. Mais, s’ils avaient vu ça dans le temps, ils auraient pensé qu’elle était en train de se décomposer quelque part. Ils—ils—ils—ils l’auraient internée. Et si votre mère était sortie, habillée comme vous et votre fille vous habillez aujourd’hui, qu’est-ce qui se serait passé? Ils l’auraient fait enfermer dans un hôpital psychiatrique. C’est sûr, elle était sortie sans avoir mis sa jupe. Eh bien, souvenez-vous, là, c’est la même chose aujourd’hui.166- Les hommes sont en train de pourrir debout. S’ils arrivent à l’âge mûr entre l’âge de vingt et vingt-cinq ans, les cellules de leur cerveau aussi, elles pourrissent. Ils n’ont… Les gens en sont arrivés au point, ils n’ont pas assez de bon sens, ils ne savent pas ce que c’est que la décence. Ils ne savent pas distinguer le bien et le mal. Et, oh, mais leur programme pédagogique, ils…167- Saviez-vous que l’instruction, je peux vous le prouver, c’est du diable? Je ne parle pas de lire et écrire, mais d’installer leur instruction dans votre église.168- Sur quoi se fonde le communisme? Sur la science, sur l’instruction, voilà leur dieu. Satan, voyez-vous, c’est ce qu’il a présenté à Ève. Et c’est encore à ça qu’ils s’en tiennent.

Image

falecom@avozdedeus.org.br

 

- Compartilhe -

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on pinterest
Share on whatsapp
Share on email

- Artigos Recentes -